Retour vers le passé…

Qui n’a jamais aimé se replonger dans les souvenirs de son enfance ? Vous connaissez ce genre d’émotions qui vous prennent à la gorge en retrouvant votre ancien doudou ou une lettre de votre grand-mère ? Eh bien pour vivre ce genre de moments intenses, il est nécessaire d’avoir conservé au minimum quelques objets qui nous permettent de retourner dans notre passé. Et ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde…

Rudi Schlattner fait parti de cette génération qui a connu la Seconde Guerre Mondiale. Il n’était encore qu’un adolescent de 13 ans à l’issue du conflit. Comme tous les Allemands de l’époque, Rudi a subi les sévères conséquences de la défaite des Allemands et c’est pourquoi lui et toute sa famille ont été chassé de l’ex-Tchécoslovaquie, là où ils habitaient et où ils avaient toute leur vie. L’histoire de Rudi aurait pu s’arrêter là mais vous vous en doutez bien que ce n’est le cas. Comme l’adage le dit :  » À quelque chose, malheur est bon. »

Et le bon dans le malheur que Rudi connut ce jour-là fut la réaction de son père lorsqu’ils durent tout quitter d’un seul coup. Qu’a fait le père de Rudi ? Rudi ne le savait pas encore. Tout ce qu’il savait, c’est que son père lui avait parler d’une cachette dans la maison qu’il reconnaîtrait grâce à une ficelle. Pendant de très longues années, Ru n’a pas repensé à cette cachette que son père avait évoquée. Ce n’est qu’à l’âge de 83 ans que Rudi reviendra sur les lieux et repensera aux mots de son père. En découvrant cette cachette, il est loin d’être au bout de ses surprises !