Les 10 choses les plus stupides que les touristes font en vacances

Source: Jarabogu / Shutterstock.com

La nature ne trouve pas drôle du tout les comportements que certains d’entre nous peuvent avoir ! Ceux qui ont déjà voyagé le comprennent bien. En parlant de voyage et des comportements étranges qui vont avec, le poète allemand Matthias Claudius écrivait: «  Mais faut-il toujours que ça dégénère comme ça ?  » Aujourd’hui, à travers les documentaires à la télé et toutes les informations que nous pouvons trouver sur internet, nous avons accès en quelques secondes aux destinations les plus éloignées. Grâce aux nouvelles technologies, n’importe qui, même avec très peu d’argent, peut voyager n’importe où. C’est une des raisons pour lesquelles les flux touristiques augmentent tant. Ainsi, le risque de faire face à des individus aux manies plus ou moins étranges est aujourd’hui bien plus élevé !

Nous sommes toujours impressionnés par les merveilles mystiques du monde quand nous les visitons. Mais ce qui est encore plus intéressant dans les médias, c’est le comportement idiot des touristes, qui nous laissent sans voix. Nous avons rassemblé quelques récits de voyage sur les comportements les plus ennuyeux des touristes et tous les clichés qu’ils peuvent avoir. Certains comportements sont digne d’une telle stupididité qu’on ne peut pas ne pas vous les raconter ! Cliquez sur « Page suivante » pour connaître la suite. Les fous-rire seront aux rendez-vous !

1. Les touristes qui observent les tortues

Source: facebook/sitraminaecr

N’es-tu pas complètement stupéfait par la photo, toi aussi ? En septembre 2015, le ministère costaricien de l’Environnement a rapporté sur sa page Facebook que des centaines de touristes se sont mis en travers du chemin des tortues et beaucoup d’entre elles sont retournées en mer sans pondre leurs œufs. Les reptiles n’avaient aucune chance. Les vacanciers, complètement ignorants, ont partiellement piétiné les nids et certains sont même allés jusqu’à assoir leurs enfants sur le dos des tortues. Il fallait que ce soit confortable…

La zone protégée n’était gardée que par deux gardes du parc et ce week-end-là, ils n’ont reçu que l’aide de trois policiers de la police nationale qui ne pouvaient pas contrôler la situation. En effet, le tourisme s’est dans la zone protégée en questionm s’est complètement intensifiée. Bien que les visiteurs ne soient autorisés à entrer sur la plage uniquement en présence d’un guide agréé, beaucoup d’entre eux sont entrés par un point d’accès non autorisé. Les associations de compagnons de voyage et les municipalités exigent maintenant plus d’aide de la part des autorités et de meilleurs contrôles.

2. Griller des guimauves au-dessus du volcan

Source: facebook/Bradley Ambrose 

«  C’est plutôt chouette, tu ne trouves pas ?  » L’aventurier Simon Turner et son collègue Bradley Ambrose ont dû grimper les 400 mètres du cratère pour pouvoir vivre ce moment d’émotion intense. Son ami a filmé toute la scène pour pouvoir ensuite le montrer au reste du monde. C’est les yeux encore brillant d’enthousiasme que Turner raconte dans l’une de ses interviews : « C’était une expérience fantastique, incroyable, j’avais l’impression d’être sur Mars. » Turner, d’un air décontracté et zen, portant encore de simples sandales, s’assoit devant le volcan. Cette action était pourtant loin d’être inoffensive ! Bien qu’il était habillé de vêtements résistants au feu, la température à l’intérieur du volcan s’élevait à pas moins de 1 093 degrés Celsius! Il faisait donc suffisament chaud pour que ses vêtements fondent complètement !

On ne peut que louer le courage et l’audace de M.Turner ! Mais loin d’être un amateur inconscient, Simon Turner est en fait un chercheur expérimenté sur les volcans. De plus, l’expédition qu’il a faite au cratère Marcum à Ambrym, Vanuatu, a déjà été fait 12 fois. Avec son collègue Bradley Ambrose, il a dû s’accrocher à une corde pendant près de cinq kilomètres afin d’atteindre le coeur du volcan. Et même une fois arrivés au bord du cratère, l’unique précaution que prennent nos deux casse-cou, c’est de porter un masque protecteur. Il s’agit d’un professionnel au travail après tout ! S’il vous plaît, ne l’imitez pas !

3. De jeunes britanniques ivrognes volent un pingouin

Source: Brita Seifert / Shutterstock.com

C’est de la folie ! Dans le film « Gueule de bois », des ivrognes se réveillent dans une chambre d’hôtel avec un tigre. Des ivrognes se sont peut-être ici réveillés avec un pingouin. Pas tout à fait… Nous vous en disons davantage: Deux touristes britanniques du sud du Pays de Galles sont revenus complètement ivres d’une beach party en avril 2012 à Brisbane, en Australie. Ils ont alors eu l’idée de s’introduire dans le Sea World voisin et de nager avec les pingouins. Les deux Britanniques âgés respectivement de 20 et 21 ans avaient selon leurs propres déclarations, déjà bu un litre et demi de vodka. Quand ils ont vidé un extincteur dans le réservoir à requins, ils ont pris un pingouin en souvenir. Au tribunal, les deux Gallois ont admis plus tard qu’ils avaient enlevé le pingouin féerique de sept ans nommé Dirk dans l’aquarium avant de se réveiller le lendemain dans leur appartement avec l’oiseau sans ailes.

Sans tenir compte du danger que pouvaient représenter les requins nageants dans les eaux au large de Southport, ils ont abandonné Dirk sur la plage. Fort heureusement pour Dirk, un homme était présent à ce moment-là et à la vue du pingouin, il a tout de suite alerté les autorités. Je me demande si la police a pu rester sérieuse en apprenant la nouvelle. Quoiqu’il en soit, la police a été en mesure de résoudre le vol rapidement et de remonter aux jeunes anglais ravisseurs du pingouin. Ces derniers avaient voulu partager leur soirée avec le reste du monde et a stupidement posté leurs selfies avec Dirk sur Facebook. Le tribunal a condamné les jeunes Britanniques à une amendes de 1000 dollars australiens (environ 780 euros).

4. Les touristes et leur selfie délirant

Photo : facebook/Hernan Coria

Tu fais de grands yeux, n’est-ce pas ? Quelle folie ! En février 2016, des touristes ont découvert un petit dauphin sur la plage de Santa Teresita à Buenos Aires qui s’était perdu sur la côte sans sa mère. Mais au lieu de l’aider et de le ramener dans l’eau profonde, ils l’ont sorti de l’eau comme un trophée et l’ont tendu de main en main pour se faire des selfies.

Les enfants en caressant l’animal ont à plusieurs reprises pressé l’évent, ce qui est important pour la respiration. Finalement, le jeune dauphin de Franciscana est mort après 15 minutes agonisantes dues à la déshydratation. Hernan Coria, un utilisateur de Facebook, a enregistré l’incident avec son appareil photo de téléphone portable et a affiché les photos sur Internet. Les employés de l’organisation de défense des animaux « Fundación Vida Silvestre Argentina » ont souligné plus tard que les dauphins de Franciscana sont menacés d’extinction et ne peuvent survivre longtemps hors de l’eau. Nous sommes choqués. L’animal est mort pour rien. Ce n’est ni plus ni moins qu’un meurtre.

5. Vandalisme dans le Colisée

Source: JPF / Shutterstock.com

Même le Colisée de Rome n’a pas été épargné par le vandalisme ! Comme vous le savez, le Colisée est l’un des bâtiments les plus visités au monde. Près de 7 millions de personnes visitent chaque année l’ancien amphithéâtre romain. Après trois ans de rénovation, c’est l’un des bâtiments historiques les plus précieux de Rome. Cependant, tous les touristes ne sont pas des historiens respectueux. Récemment, des cas de vandalisme se sont multipliés sur cet ancien site, ce qui a inquiété les autorités municipales. Et cela ne signifie pas qu’il faille faire du graffiti ! En février 2017, une touriste française a été arrêtée pour avoir gravé son nom sur le Colisée avec une pièce ancienne.

Un mois plus tôt, deux hommes brésiliens s’étaient introduits par effraction dans le Colisée, l’un d’eux s’était cassé la hanche en tombant de 4 mètres dans le sol. Un Russe, deux Américains et un Autrichien, qui pensaient devoir s’immortaliser sur le bâtiment, ont également été qualifié de touristes « stupides ». Entre-temps, les juges romains ont imposé des amendes allant jusqu’à 20 000 euros pour ce type de vandalisme, selon la gravité de l’affaire. Les autorités envisagent même de mettre en place une barrière pour prévenir de futurs actes de vandalisme.

6. Une passagère chinoise jette des pièces de monnaie dans la turbine d’un avion

Source: frank_peters / Shutterstock.com

Certains lancent des pièces de monnaie dans les puits; les Chinois eux, dans la turbine d’un avion ! Apparemment, ça porte chance, qui sait ? Nous vous racontons l’anecdote en détails : en juin 2017, le démarrage d’un avion à Shanghai a dû être reporté de plusieurs heures car une passagère superstitieuse avait lancé des pièces de monnaie vers la turbine de l’avion. La personne en question, âgée de 80 ans, a jeté un total de neuf pièces de monnaie en direction de l’avion sur la passerelle du vol CZ380 de China Southern Airlines. Huit des pièces ont raté leur cible, mais une a tout de même atterri dans la turbine. Un passager qui avait observé le geste de la vieille femme l’avait signalée aux autorités.

Bien sûr, les médias se sont rués sur cet événement très croustillant. L’incident a été posté par la police de l’aéroport sur le service de microblogging chinois « Weibo », une plateforme en ligne de type Twitter : « Après une enquête, la passagère affectée, Qiu, a dit qu’elle avait lancé les pièces pour demander plus de sécurité ». Des centaines de milliers d’utilisateurs de Weibo ont partagé cet incident, l’un d’entre eux a émis un commentaire particulièrement sarcastique :  » Grand-mère, ce n’est pas un puits à souhaits !« . La vieille femme, de son côté, était très rassurée part le fait que personne n’ait été blessé.

7. Photos de nus dans le temple sacré d’Angkor Vat

Source: Karnnapus / Shutterstock.com

Avec l’histoire qui arrive, vous n’êtes pas au bout de vos surprises !En février 2015, deux sœurs américaines ont été déportées du Cambodge, après avoir fait des selfies complètement nues dans un des temples saints d’Angkor Vat. Personne ne sait ce qu’elles y ont fait. La police locale a dit que les femmes avaient baissé leur pantalon jusqu’aux genoux et pris des photos de leurs fesses. Chacune des soeurs a été punie d’une amende respective d’un million de Riel (environ 212 euros) et condamnée à six mois d’emprisonnement. Je suis sûr que personne ne veut échanger sa place avec ces dernières !

En fin de compte, elles ont été déportées vers la Thaïlande en bus, selon les rapports des autorités. Il leur a également été interdit de retourner au Cambodge pendant une période de quatre ans. Pour les Cambodgiens, le temple d’Angkor Vat est un lieu sacré. Que la nudité culturelle soit strictement interdite ici n’a rien d’étonnant ! Comme vous le savez, Angkor Vat est le temple le plus célèbre de la région d’Angkor au Cambodge. Le temple est situé à environ 240 km au nord-ouest de la capitale Phnom Penh près de Siem Reap, à environ 20 km au nord du lac Tonlé Sap. Alors, les filles, tout cela était-il vraiment nécessaire ?

8. Selfies mortels

Source: Elena Kharichkina / Shutterstock.com

Voici une histoire extrêmement récente !

En juin 2018, deux Australiens de la station balnéaire portugaise d’Ericeira ont voulu se prendre en photo tout en haut du mur de 40 mètres de haut qui entoure la baie rocheuse. Le smartphone du couple leur a glissé des mains et en essayant de le rattraper, ils sont tous les deux sont tombés du mur. L’accident s’est produit sur la plage de Dos Pescadores, à environ 30 kilomètres au nord-ouest de Lisbonne. La plage est protégée par une baie rocheuse et dominée par un mur de près de 40 mètres de haut. La promenade derrière elle offre une vue pittoresque sur le village de pêcheurs et sur la côte escarpée. Personne n’aurait pu imaginer que ces jeunes gens seraient tués dans un accident comme celui-ci.

Voici la dernière photo de Colleen Burns au Grand Canyon : quelques minutes plus tard, elle est tombée de 122 mètres dans le canyon parce qu’elle cédait sa place à un homme qui voulait prendre un selfie.Il s’agit encore et encore d’accidents mortels !

Le 29 juin 2016, un touriste allemand grimpe au-dessus d’une barrière de sécurité pour faire un selfie devant les ruines inca du Machu Picchu. Puis il a demandé qu’on le prenne en photo lorsqu’il sautait. L’homme a malheureusement perdu l’équilibre et est tombé sur une pente d’une centaine de mètres de profondeur.

En août 2014, un couple de Polonais a voulu prendre un selfie à Cabo de Roca au Portugal, le point le plus à l’ouest de l’Europe. Afin d’avoir une meilleure qualité de l’image, ils ont franchi la barrière de sécurité et sont tombés.

Nous, les humains, nous devrions prendre conscience que n’importe quel appareil photo ne remplacera jamais nos yeux, la meilleure caméra du monde !

9. Un Chinois ouvre la sortie de secours dans l’avion

Source: Yuttapol Phetkong / Shutterstock.com

Quand il s’agit de satisfaire nos moindres caprices, nous, les êtres humains pouvons nous montrer extrêmement inventifs !

En septembre 2014, un passager à bord d’un vol entre Hangzhou et Chengdu en Chine a déclenché une alerte de sécurité en ouvrant une issue de secours juste avant le décollage. Plus tard, le passager a déclaré qu’il voulait simplement « prendre l’air« . Les autres passagers du vol, particulièrement curieux, ont pris une série de clichés avec leur téléphone portable, qui ont rapidement étaient diffusés sur les réseaux sociaux.

Les photos des passagers montrent un homme d’âge moyen portant une veste à capuchon bleu et sortant la tête par la porte ouverte sous le regard ébahi d’une hôtesse de l’air. L’équipe de maintenance s’est empressée de réparer la porte de sécurité et le vol a quand même pu décoler à l’heure. La compagnie aérienne s’est abstenue de punir le passager parce que c’était son premier vol et qu’il n’avait causé aucun dommage. Il a plutôt été considéré comme «  le passager le plus stupide de la compagnie aérienne « .

10. Selfie avec des animaux sauvages

Source: Maggy Meyer / Shutterstock.com

Grâce au smartphone, nous pouvons nous faire des selfies à tout moment du jour et de la nuit, peu importe l’endroit où l’on se trouve. Alors certaines personnes ont eu l’idée de faire des selfies avec les animaux les plus dangereux du monde ! Depuis des décennies déjà, les touristes tentent de toucher des animaux sauvages ou même de les caresser. Cette tendance s’est accentuée au cours de la dernière année en raison des réseaux sociaux. Pour obtenir le plus de followers, on ne peut pas se contenter de banales photos de vacances, il faut forcément que ça soit quelque chose d’original ! Et plus les followers sont nombreux, mieux c’est ! Pour acquérir une certaine popularité sur les réseaux sociaux et sur Internet, de plus en plus de gens osent poser dangereusement près d’animaux sauvages.

Certains vont même jusqu’à mettre leur vie en péril ! Certains zoo ont même profité de leur avantage pour se créer une nouvelle source de revenu: les selfies avec les animaux du zoo. Les zoos qui offrent la possibilité de prendre des photos avec des animaux sauvages se trouvent principalement en Asie et en Amérique du Sud. Ces pays sont très dépendants du tourisme. Les militants de la protection des animaux soulignent régulièrement que les animaux sont drogués pour les rendre soumis afin qu’ils puissent prendre des photos avec les gens. Il serait peut-être temps de réfléchir à deux fois avant d’agir…